Starters - L.Price

| jeudi 9 août 2012 | |
 Mon avis sur Starters

Résumé

Vous rêvez d'une nouvelle jeunesse ? Devenez quelqu'un d'autre. Règles s'appliquant à la clientèle de prime destinations : N'oubliez pas que le corps dont vous êtes locataire est celui d'une jeune personne. Il vous est strictement interdit de le modifier ou de le blesser. Toute activité illicite entraînera l'annulation de votre contrat. Le corps que vous avez loué nous appartient.
-------

Avis

Voilà, Starters a été lu… plutôt rapidement d’ailleurs.
C’est un roman qui m’intéressait depuis un moment mais non-prioritaire. J’ai enfin pu me le procurer et je l’ai rapidement attaqué.

Parlons d’abord du bouquin en lui-même. C’est une très belle œuvre je trouve. La couverture est juste magnifique, le blanc et le bleu s’allient très bien et la couverture complète est juste superbe. Bref, sur ce coup, je suis très content. Un beau roman donne toujours plus envie de se plonger dedans qu’un roman avec une couv’ pas terrible.

Starters est donc une dystopie. Je dois d’abord prévenir que je ne suis pas un grand adepte de ce genre et que je n’en lis quasiment pas. Mis à part Hunger Games que j’ai adoré, ce n’est pas un style que j’apprécie vraiment.
Je me suis quand même lancé dans cette lecture, attiré donc par le visuel. Je n’ai pas été déçu une seconde !

J’avouerai quand même que je ne m’attendais pas à ça du tout. Je ne sais pas ce que j’attendais, mais autre chose. Finalement le roman est super comme ça. Il se lit vite et bien. L’histoire commence doucement, mais va crescendo jusqu’à la fin où tout se bouscule.
La fin est ouverte au tome 2 bien entendu puisqu’il est prévu pour Novembre mais ‘Starters’ peut très bien, d’après moi, être lu comme un roman unique. Je pense que je me lancerai sur la suite mais je pourrais m’arrêter là.

Les personnages. Alors la difficulté dans ce roman vient justement de l’impossibilité de se fier à ce que l’on voit. En effet, les corps montrent quelque chose, et pourtant, à l’intérieur, les personnes sont tout à fait autre chose. C’est donc un monde d’apparence et de richesse où la personnalité semble secondaire. Il est donc relativement difficile de juger un personnage rapidement.
J’ai eu un coup de cœur pour l’héroïne Callie qui pour moi est aussi forte que fragile. Elle a des motivations extraordinaires et totalement désintéressés. Ce qui l’intéresse, c’est de donner à son frère la possibilité d’être heureux, en bonne santé et sauf. Pour ça, elle n’hésite pas à se mettre en danger et à vendre son âme au diable (métaphoriquement s’entend !)
On rencontre des personnages attachants pour certains qui révèleront des surprises (pas toutes positives).
Bref, du côté personnages, c’est avec un grand enthousiasme que je le revendique : ce roman est super !

L’histoire, comme je l’ai déjà dit, c’est un plaisir ! J’ai été complètement happé par celle-ci durant toute la seconde partie du roman. Impossible de le lâcher ! J’ai quand même trouvé quelques lenteurs par moments, mais je pense que c’était nécessaire au lecteur.

Le style de l’auteur. Honnêtement, je n’en parlerai pas ! Il n’y a rien à redire dessus. J’ai pris un vrai plaisir à la lecture. Je lis rarement des romans au présent et à la première personne (les deux combinés) et bien ce fut un succès pour moi ! J’ai été plongé dans le récit grâce à ce choix je pense.

Donc voilà, un réel plaisir pour moi. Je classe ce roman dans les coups de cœur.



Ma note : 4.5/5

3 commentaires:

Megworld Says:
9 août 2012 à 14:33

tu me donne envie de le lire!

Plume Says:
9 août 2012 à 16:46

Contente qu'il t'ai plu! ça a été un coup de coeur pour moi!!!

Milyx Says:
9 août 2012 à 21:03

C'est vrai qu'au premier coup d'oeil la couverture est intrigante... et ton avis m'intrigue d'avantage... peux être qu'un de ses jours je me laisserais tanter...

Enregistrer un commentaire

....
Laisse un gentil petit commentaire :)
....

Messages les plus consultés